Cout au m2

"

Si vous vous lancez dans l’élaboration de plans pour votre future maison, vous vous êtes surement demandé combien coûte ce projet au mètre carré et quelles options choisir pour que le prix d’une maison rentre dans votre budget ? Les options qui s’offrent à vous sont soit le projet de maison clé sur porte ou tout simplement faire appel à plusieurs corps de métier pour la conception de votre maison. Toutes ces questions doivent trouver leur réponse avant même de commencer quoi que ce soit.

Catalogue Gratuit de 408 pages (362 modèles avec plans et prix)

Que prendre en compte pour calculer le cout au m2 de votre construction ?

Le prix ne sera pas le même selon la maison que vous souhaitez construire. C’est ainsi difficile à estimer mais une certaine fourchette peut vous donner une idée du cout au m2 d’une construction. Le prix au mètre carré tourne autour de 1100€ /m2 pour une maison traditionnelle de plain-pied. On augmente de 100€ avec un étage puis on passe à 1300€ pour une maison contemporaine sans étage et 1400€ avec un étage. On remarque donc que les maisons contemporaines ont un coût plus élevé. Plus il y a d’étage plus les prix augmentent. Il faut aussi savoir qu’une maison mitoyenne ou indépendante peut aussi modifier le cout au m2. Il est évident qu’une maison 4 façades coûtera bien plus cher qu’une maison mitoyenne. Une maison en bois coûte quant à elle entre 1200€ et 1700€ au mètre carré. En comptant tout cela, il ne faut pas oublier d’ajouter les frais supplémentaires comme la TVA à 21% et les frais d’architecte qui dépendent de celui-ci. Plus votre maison sera luxueuse, plus les prix seront importants. Plusieurs facteurs influencent le cout au m2 d’une construction…

cout au m2

Estimation du cout au m2 d’un bien immobilier

Le cout au m2 : une notion approximative

Un coût moyen au mètre carré est un indicateur qui permet souvent de suivre des directions globales d’évolution mais il est loin d’être approprié pour estimer le prix d’un bien immobilier. Il n’y a pas que lui qui rentre en ligne de compte pour définir le prix d’une maison. Il peut parfois même être dangereux d’utiliser cette notion !

Mais alors, à quel indicateur se fier pour connaître le cout au m2?

Beaucoup de sites peuvent vous aidez à estimer cette donnée mais attention car nombreux sont ceux qui présentent des défauts et de trop grandes approximations. Ces sites d’annonces immobilières font des estimations de prix en fonction des prix souhaités par les vendeurs et donc parfois loin de la réalité. Le prix ne doit pas être surévalués sinon le bien ne se vendra jamais : il faut resté réaliste. Les sites les plus officiels et représentatifs sont de loin ceux des notaires : ils se basent sur les prix définitifs des actes de vente. Certaines informations plus précises se trouvent sur le secteur géographique ainsi qu’une approche plus fine au niveau des types de constructions.

Le calcul pour estimer un bien à partir du coût moyen au mètre carré doit donc se faire en prenant en compte toutes ces informations.

Même prix pour chaque ajout de mètre carré ?

Dans une petite construction, augmenter de dix mètre carré peut faire augmenter fortement le coût total. Il n’en est pas de même pour une maison : passer de 130 à 140 mètre carré n’aura pas la même influence sur le coût moyen. En effet, plus le logement est petit plus le mètre carré sera cher. Chaque mètre carré n’a donc pas la même valeur.

Les spécificités de chaque logement influenceront d’une manière ou d’une autre le cout au m2 cela signifie donc qu’un prix moyen n’est pas vraiment représentatif.

En conclusion, déterminer la valeur d’une construction n’est pas si simple que ça. Vous pouvez consulter le meilleur référentiel possible, estimez la valeur d’un bien immobilier à partir de sa superficie reste imprécis.

Demandez votre catalogue gratuit

Quels sont les facteurs déterminant le cout au m2 ?

La méthode de construction joue une rôle déterminant sur le cout au m2 d’une construction. Effectivement, le prix varie si vous optez pour une maison clé sur porte ou une construction casco.

  • Une maison clé sur porte consiste à faire appel à une entreprise. Celle-ci prendra en charge  tous les travaux que vous souhaitez réaliser pour la conception de votre maison. Vous placez dans les mains de cette entreprise toutes les exigences que vous souhaitez et le travail se fait aussitôt. Quelques mois plus tard, vous pouvez emménager ! Votre projet vous coûtera un peu plus cher que la construction d’une habitation cependant vous n’aurez à vous occuper de rien.
  • Une construction casco, quant à elle, consiste uniquement en la construction du gros œuvre de la maison. Le second œuvre et les finitions sont achevés par le client. Celui-ci aura alors un regard proche sur son chantier et participera donc à sa réalisation. Ce choix de construction est assez avantageux quant au coût du m2 de la construction puisque vous aurez le droit de choisir vos ouvriers pour les finitions ainsi que les prix les moins cher mais il ne faut pas oublier de noter qu’un investissement important de votre part devra se faire.

Il faut savoir :

  • Pour les fondations d’une maison de 100 mètres carré, le prix s’élève à 10 000€ minimum.
  • L’élévation d’un mur traditionnel s’élève plus ou moins entre 40 et 120€ le mètre carré.
  • Entre 70€ et 130€ pour poser une charpente traditionnelle et aux alentours de 200€ à 600€ pour les travaux de menuiserie.

Des matériaux solides, de bonne qualité mais à prix abordables sont à privilégier si vous voulez limité le total de votre projet. La brique ou le parpaing sont deux éléments très avantageux.

Les heures de travail peuvent énormément influencer le cout au m2. En effet si vous décidez de réaliser vous-même les travaux, le prix va nettement diminuer alors que si vous faites appel à des professionnels, la note se verra augmenter due aux heures comptabilisées.

Un garage, une belle cuisine, une piscine… Toutes ses finitions influenceront automatiquement le coût de votre maison. Plus vous faites luxueux, plus cela vous reviens à cher et plus vous faites simple, plus les prix sont bas.

La facture sera d’autant plus importante si les techniques utilisées sont à l’ordre du jour. Aujourd’hui vous avez la chance de pouvoir installer des technologies intéressantes comme le poêle à pellet ou encore des éléments qui contribuent au respect de l’environnement. Celles-ci sont d’autant plus coûteuses.

Le terrain est un élément qui ne doit pas être négliger et qui détermine une grosse partie du cout au m2. Les prix des terrains peuvent varier selon la région mais aussi selon l’inclinaison. Si le terrain est en pente, le prix se verra augmenter en vue de pouvoir le rendre plat. En Wallonie, le cout au m2 d’une construction est inférieur à celui de la Flandre ou Bruxelles. Un mètre carré de terrain s’élève en moyenne à 50€ contre 180€ en région flamande. L’emplacement de deux maisons identiques à des endroits différents peut rendre l’écart de prix entre les deux très important. Idem pour les appartements et la hauteur de ceux-ci. Pour plus de question concernant le terrain, notamment pour sa composition ou autre, n’hésitez pas à vous rendre à la commune de la région dans laquelle vous voulez faire construire.

Tous ces facteurs feront, fortement ou non, varier le coût totale de votre maison. Ne sous-estimez pas l’ajout de n’importe quel élément dans votre future demeure : il faut savoir calculer ses consommations et tenir compte du budget que vous vous êtes imposé en début de projet. Il ne faudrait pas vous endetter. Pour se faire, des renseignements sont à demander auprès d’experts dans une entreprise de construction ou tout simplement auprès d’un architecte pour vous aiguiller.

Réduire un maximum les dépenses pour un budget total abordable

Pour réduire un maximum les dépenses, les choix que vous faites doivent être réfléchis et judicieux. Vous réalisez votre construction de maison neuve, pas une maquette que vous pourrez changer à l’infini. Une fois installée, la douche, la cuisine sont souvent inchangeable ou du moins pas gratuitement. Diminuez aussi les espaces de circulation tels que les couloirs et les halls, préférez les grandes surfaces vitrées dans les espaces habités. Limitez les grandes fenêtres en dehors des espaces de vie comme le grenier ou les buanderies. Plus la superficie de la maison augmente et, immanquablement, le cout au m2 augmentera.

Demandez votre catalogue gratuit