Constructions maisons

De nos jours, les constructions de maisons sont de moins en moins énergivores.

Comment expliquer les performances énergétiques des constructions de maisons modernes ?

Cela s’explique dans les moyens mis en œuvre pour mieux isoler et diminuer les pertes d’énergie dans les constructions de maisons contemporaines.

Que ce soit pour un petit ou pour un projet plus conséquent, réfléchir au moyen à utiliser pour économiser de l’énergie est très intéressant. Maisons Compère vous offre un système d’isolation de qualité composé de son pack ISO +, vous gagnerez au fur et à mesure du temps de l’argent sur vos factures de chauffage ou d’électricité. En effet, les constructions de maisons (en Belgique) aujourd’hui sont qualifiées de maison passive, zéro énergie ou basse consommation, un vrai respect de l’environnement.

Les économies sont aussi faite grâce aux énergies dites verte, comme le soleil par exemple. Veuillez donc à bien orienter vos constructions de maisons afin d’en bénéficier d’avantage. Tous ces gestes regroupés, vous feront automatiquement faire des économies et d’énergie et d’argent !

Constructions maisons

Pour construire une maison, il faut s’y prendre étape par étape. Chacune d’entre-elles est indispensable à l’édification totale d’un bâtiment.

Afin de bâtir une habitation, ou bien la faire construire grâce aux Maisons Compère, vous aurez d’abord le devoir d’acheter un terrain. Mais pas n’importe quel terrain. Il faut que celui-ci soit suffisamment grand pour entrer dans les normes légales : au minimum 1.90m d’écart entre vos murs et ceux de vos voisins. De plus, il est préférable d’avoir un terrain répondant à vos critères de mode de vie. En effet, si vous avez horreur de la campagne, il vaut mieux ne pas acheter un terrain à côté d’une ferme ou d’un champ. La distance entre votre futur domicile et votre lieu de travail doit aussi être prise en compte. Une fois le terrain choisi, il est important de vous fournir les plans de la maison que vous allez construire. Ceux-ci seront des plus utiles lors de la construction de la maison mais aussi par après, si vous revendez votre bien. Ils sont très faciles à réaliser : il suffit de faire appel à un architecte qui le dressera sur papier. En faisant appel aux Maisons Compère pour construire une maison, il vous suffira de nous donner des paramètres qui vous semblent importants et nous trouverons une maison faite pour vous dans notre catalogue. Vous pourrez également en faire une visite virtuelle, ou encore, vous inspirer de nos maisons témoins ouvertes aux visites tous les dimanches de 14 à 18h. La dernière étape avant d’entamer la construction de votre maison, c’est de se procurer un permis d’urbanisme. Ces derniers doivent être demandés dans votre commune, dépendant de certaines conditions. C’est souvent l’architecte qui fait cette démarche. Rappelons également que si votre parcelle possède déjà une construction quelconque, il est impératif d’en demander le permis de démolition. Notons, pour finir, que certains matériaux peuvent être interdits par votre commune. Il faut donc veiller à se renseigner sur ses droits avant d’envoyer une demande de permis, au risque de la voir être refusée.

Afin de débuter la construction d’une maison, il faut d’abord procéder au terrassement du chantier. Cette étape consiste à araser le terrain pour que l’habitation repose sur une base solide. Il faut ensuite creuser la surface de la maison. Cette étape s’appelle l’excavation. De plus, les tranchées – qui servent à raccorder l’eau et l’électricité – sont creusées lors de cette phase de la construction. La profondeur dépend d’un endroit à l’autre : le tout est que les fondations, un ferraillage consolidé par du bêton coulé, doivent être hors gel. Tout est réalisé par un ou plusieurs maçons. Le troisième stade est celui où l’on pose les premiers parpaings en profondeur. Il s’agit alors du soubassement. Il y a trois différentes alternatives. La première est la construction d’un sous-sol. C’est le cas dans la plupart des maisons d’aujourd’hui. La deuxième est celle du vide sanitaire. Celui-ci assure une meilleure isolation thermique et une plus grande défense contre l’humidité. Le reste du temps, on coule du béton jusqu’au niveau du sol. Dans le cas présent, la maison repose directement sur le béton. C’est ce qu’il y a de plus simple à réaliser mais cela ne garantit pas une parfaite isolation.

Demandez votre catalogue gratuit

Au cours de la quatrième étape, la construction du plancher du rez-de-chaussée, on constate que la maison prend forme. D’abord, des poutrelles en béton enveloppant des câbles torsadés sont posées sur les premiers murs du soubassement. Ensuite, des hourdis en béton sont posés sur celles-ci. Ces hourdis recouvrent toute la surface. Par après, un treillis est posé, et se glisse entre les hourdis. Pour finir l’élaboration du plancher, l’une des étapes les plus importantes à la construction d’une maison, une dalle de béton est coulée pour aplanir le tout.

La cinquième étape, mais pas des moindres, c’est la construction de murs. Cette étape n’est pas des plus faciles : d’abord parce qu’il faut choisir entre plusieurs types de briques ayant chacune leurs avantages, mais aussi car la construction matérielle de ces murs demande beaucoup de temps et requiert énormément de travail. Comme dit précédemment, le choix de briques est vaste. On peut utiliser des parpaings, blocs en béton creux, qui ont une bonne résistance à l’usure et aux intempéries, ils sont imperméables et coûtent peu mais sont de mauvais isolants thermiques. Une autre possibilité, la plus rependue à l’heure actuelle, est l’utilisation de briques creuses en terre cuite. Elles offrent une bonne résistance thermique, sont imperméables à l’humidité et sont fixées entre elles par des fines couches de mortier qui forment des joints très fins. Les briques monomur, alvéolées et en terre cuite offrent une bonne performance énergétique, un détail qui – de nos jours – fait toute la différence. Ces dernières ont, cependant, une pose plus compliquée, ce à cause de quoi elles sont assez coûteuses. La dernière option est celle des briques en béton cellulaire, ou thermo pierre. Celles-ci ont aussi pour avantage de permettre une meilleure performance énergétique.

La réalisation du plancher supérieur est faite à base de poutrelles, maintenues par des étais. Comme pour le plancher du rez-de-chaussée, on pose des hourdis recouvrant la surface de l’étage. Ensuite, on coule du béton afin d’avoir un sol lisse. Contrairement au rez-de-chaussée, on peut laisser un espace libre, sans hourdis et béton, pour faire passer un escalier. La construction de la maison, du moins du gros œuvre, prend forme.

La septième étape est la conception d’un toit. Il y a là à nouveau plusieurs options de construction : le toit en bâtière, le plus classique, à un prix raisonnable laissant davantage de place.  Le toit en appentis, solution simple et moderne, n’étant cependant pas toujours autorisée. Ce type de toit n’est constitué que d’une surface, mais dispose d’une pente bien plus forte que celle des toits plats – dont la pente minimale est de 2° afin d’assurer l’écoulement des eaux de pluie. Bien qu’il ait une allure moderne et attirante, le toit plat est souvent plus couteux que celui doté d’une forte pente à cause de son isolation demandant de frais assez élevés. Le toit a quatre pentes donne un effet classique à l’habitation. Il prend une forme similaire à celle du toit en bâtière mais comprend une face supplémentaire sur chaque côté de la maison. Ce type de toit compte donc 4 faces et favorise une protection face aux rafales. Cependant, il laisse moins d’espace, rendant les chances d’avoir un grenier plus mince. Avant de passer à la couverture, il y a trois étapes pour réaliser le toit : la pose de pannes sablières, faîtière et parfois ventrières. Ces trois lattes sont posées horizontalement sur la fondation en briques faite juste avant, en forme triangulaire sur la hauteur. Ensuite, afin de lisser la pente en briques, du béton est coulé par-dessus celle-ci. Dernièrement, on ajoute des chevrons et des liteaux, lattes posées perpendiculairement aux pannes précédentes. On peut alors passer à la couverture du toit. Celle-ci est faite soit en terre cuite : avec des tuiles canal (pour le toit a faible pente), des tuiles plates (toits à plus forte pente) ou des tuiles à emboîtement, qui sont faciles à poser et qui remplissent individuellement une plus grande surface. Ces trois types de tuiles existent aussi en béton, auquel cas elles ne se gorgent pas d’eau, résistent au gel, et sont plus lourdes. Il existe aussi des toits en ardoises naturelles, légers, imperméables et résistant au gel.

Demandez votre catalogue gratuit

La première partie de la construction de la maison, le gros œuvre, est presque terminée : il ne reste plus qu’à insérer les portes et les fenêtres.

Pour ce faire, lors de la construction des murs, des linteaux auront été installés afin de soutenir les briques reposant par-dessus. Les linteaux sont des pièces, généralement en bois ou en métal, horizontales. Une fois la maison équipée de portes et de fenêtres, on peut passer au second œuvre.

Le second-œuvre se divise en trois catégories : la première comprend l’isolation des murs et du toit ainsi que le revêtement en plâtre des mêmes murs. L’isolation est généralement faite de béton cellulaire, comprenant alors l’isolation thermique mais aussi acoustique qui empêche les sons de passer à travers le mur. Le revêtement en plâtre demande une semaine pour sécher pour un cm² d’épaisseur.  La deuxième partie des travaux constituant le second œuvre consiste à raccorder la maison à l’eau de ville, en faisant appel à un plombier qui installera toute la tuyauterie nécessaire dans la maison. Il faut également faire installer un circuit électrique par un électricien professionnel. Il est primordial pour un propriétaire d’avoir un contrat en électricité chez un fournisseur, au risque que les compteurs soient coupés par le gestionnaire de réseau. D’autant qu’il y a des frais de fermeture et d’ouverture de compteur. Par conséquent, entre deux locataires, un propriétaire doit prendre un contrat en électricité à son nom pour l’habitation afin d’éviter ces frais inutiles. Un chauffagiste est aussi appelé. Bien souvent aujourd’hui, on favorise le chauffage par le sol. Mais cela n’empêche pas qu’il y ait des personnes vivant avec une chaudière au gaz. Celle-ci doit être entretenue au minimum une fois par an afin d’éviter tout accident possible. Les chauffages sont installés en même temps que le circuit électrique. Les chaudières au mazout, quant-à-elles, seront interdites dans les années à venir. Il n’est donc pas recommandé de s’en fournir une. Les habitations possédant le chauffage par le sol disposent généralement d’un boiler électrique. Ce dernier chauffe l’eau à des heures spécifiques. Il est directement relié aux robinets par la tuyauterie. Lors de cette deuxième partie du second-œuvre pour construire une maison, l’entrepreneur ou l’entreprise en charge de la construction de la maison fait construire le, ou les escaliers, et fait appel à un carreleur. La dernière partie du second-œuvre consiste à équiper et embellir la maison. On peint les murs, pose des tentures. L’installation d’une cuisine, de salles de bains, de toilettes, fait aussi partie de cette phase de la construction d’une maison. Avec Maisons compère, nous pouvons aussi assurer la décoration, ainsi que l’aménagement intérieur et/ou extérieur de votre demeure. Nous pouvons nous arrêter à tout moment dans la construction pour que vous continuiez par vous-même. Si vous souhaitez n’avoir qu’à poser vos valises, nous nous occuperons de tout le reste avec grand plaisir.

Pour conclure, construire une maison demande plusieurs étapes.

Allant de la préparation, au second-œuvre, passant par le gros-œuvre. Mais en faisant appel aux services professionnels des Maisons Compère, tout sera bien plus simple. Il vous suffira de nous exposer votre demande, et dans un délai d’en moyenne un an, vous obtiendrez une maison neuve et aménagée.

Au plaisir de répondre à vos questions et à vos besoins.



Catalogue Gratuit de 408 pages (301 modèles avec plans et prix)

Demandez notre catalogue gratuit