UTILISATION DES COOKIES
En navigant sur ce site, vous acceptez l'enregistrement de Cookie dans votre navigateur (en savoir plus)
ACCUEIL MAISONS COMPÈRE
 
  

Le prix d'une construction de maison

Quels sont les éléments à ne pas oublier dans le prix de construction d'une maison ?


En tant que personne désireuse de faire construire, l’aspect financier de votre projet en devenir vous trotte dans la tête ? Vous n’avez pas encore tout à fait conscience du budget nécessaire à ce type de démarche ? Faire le grand saut dans le monde de la construction d’une nouvelle maison peut parfois faire extrêmement peur, ce qui est logique à la vue du prix que cela peut coûter ! 
 
Il est vrai que faire bâtir peut s’avérer onéreux et un futur candidat bâtisseur averti en vaut deux !  Dans ce cas, rien de plus normal que d'interroger un constructeur de maison sur les éléments les plus importants à prendre en considération dans le prix global d’une construction de maison. C'est spécialement important car il faut s’assurer que vous investissiez votre « budget construction » le plus intelligemment possible et surtout que vous sachiez à quoi vous attendre à ce niveau-là !

Quels sont les éléments déterminants dans le prix de construction d'une maison ?

Afin de commencer au mieux notre petite inspection financière concernant le prix de la construction de maison neuve, commençons par parler de la première étape par laquelle toute personne voulant faire bâtir doit passer : la recherche du terrain. A lui seul, le prix du terrain constitue approximativement un tiers du prix total de la construction d’une nouvelle maison. Il est important d’en avoir conscience. Mais alors, sachant cela, quelles sont les variantes financières à prendre en compte ? Et quelles sont les démarches possibles quant à la trouvaille du terrain adapté à vos besoins ?

Le prix de la construction d'une maison en Belgique et du terrain

Prix construction maison

Les premiers questionnements importants à avoir avant d’acheter un terrain sont ceux-ci : Premièrement, préférez-vous vous diriger vers un terrain isolé ou plutôt vers un terrain en lotissement ? Et ensuite, il est tout aussi important de savoir où vous voulez vivre et vers quelle commune diriger vos recherches. Ces deux critères sont ceux qui auront le plus gros impact sur le prix de la parcelle que vous allez acheter. 

En Belgique, le prix d’un terrain avoisine les 100 euros du mètre carré en moyenne, c’est-à-dire 100.000 pour 10 ares de terrain. Mais d’une région à l’autre, les prix varient fortement évidemment. En règle générale, une parcelle achetée en Wallonie sera bien moins coûteuse que si vous achetiez un terrain similaire en Flandre. En effet, le prix moyen d’un terrain au sud du pays est d’environ 41 euros du mètre carré tandis qu’en Flandre les prix sont plus de 3 fois plus cher : ils atteignent environ 141 euros du mètre carré en moyenne !

Cependant, que ce soit en Wallonie ou en Flandre, les prix peuvent différer de manière importante d’une région, et d’une commune, à l’autre. Par exemple, en Wallonie, dans la province du Luxembourg un terrain coûte en moyenne 30 euros du mètre carré et dans le Brabant Wallon par contre, le prix avoisine 72 euros du mètre carré. En Flandre, dans le Brabant Flamand, un terrain est en moyenne vendu à un prix frôlant les 160 euros du mètre carré tandis qu'au Limbourg, un terrain vous coûtera en moyenne 102 euro du mètre carré. Comme vous voyez, il est important de prendre ces faits en considération. A vous de convenir du lieu le plus approprié pour votre futur foyer !

D’autres facteurs sont à prendre en considération quant au prix d’un terrain : son relief, sa configuration et aussi ses frais d’enregistrements qui, eux, varient également en fonction de la région (12,5% du prix d’achat en région bruxelloise ainsi qu’en Wallonie et 10% en Flandre). Vous voici un peu plus informé sur le prix de la construction de maison !

Que chosisir : un terrain isolé ou en lotissement ?

Parlons à présent des différences majeures entre un terrain isolé et un terrain en lotissement ! Commençons par le terrain en lotissement : ce type de terrain a pour principe d’offrir à son acheteur l’avantage d’être déjà parfaitement bâtissable et d’être préalablement raccordé en eau, électricité, etc… De plus, ces terrains sont vendus avec un certificat d’achèvement. Ce certificat atteste de la réussite des travaux de viabilisation de la parcelle. Ces terrains sont donc très avantageux de prime abord et permettent d’être plus tranquille lors de cette étape de la construction d’une future maison. Mais ils comportent aussi leurs désavantages.

Le prix de la construction d'une maison en lotissement

Premièrement, ces terrains sont très chers et les lotisseurs qui vendent ces terrains ont le droit d’exiger des critères bien particuliers quant aux maisons qui seront érigées sur ses lotissements. Par exemple, il peut exiger que les maisons soient toutes à caractère unifamilial. Il y a également d’autres faits à prendre en considération. Comme, par exemple, le fait qu’ils soient le plus souvent situés dans des agglomérations et près de quartiers « familiaux ». Ceci peut être un plus, ou un moins, en fonction de vos envies et de vos besoins. 

Le prix de la construction d'une maison isolée

Quant au terrain isolé lui, comme indiqué précédemment, il n’est pas encore bâtissable. Il nécessite donc d’être raccordé et même si les prix des terrains isolés peuvent être bien souvent très attractifs, il ne faut pas oublier de prendre en compte le coût des différents travaux nécessaires. Mais l’avantage de ce type de terrain est évidemment d’offrir beaucoup plus de possibilités à son acquéreur. 
 
Pour votre recherche de terrain à bâtir, n’hésitez pas à passer par le biais de sites spécialisés ou passer par les petites annonces. Mais sachez également qu’il vous est possible de contacter directement le service cadastral d’une commune que vous affectionnez particulièrement. 
 


Quel type de constrution de maison pour quel prix ?

Maintenant que vous savez tout ce qu’il y a à savoir sur les variantes des prix des terrains et que vous avez trouvé la perle rare, il est temps de penser au type de maison que vous souhaitez y faire construire. De nombreux types de construction sont possibles : la maison traditionnelle, la maison en ossature bois, la maison écologique ou encore la maison dite industrielle. 

La maison traditionnelle

La maison traditionnelle est par définition une maison dont la construction a été réalisée à partir de matériaux et de techniques d’exécution courantes et dont l’architecture est souvent considérée comme « classique ». Le prix d’une maison de ce type, pour 140 mètres carré, avoisine les 250 000 euros. Ce type de construction a l’avantage d’être durable, confortable tout en restant abordable.

La maison industrielle

La maison industrielle, quant à elle, n’a rien de classique ! En effet, ce type de construction a pour principe d’être préfabriquée…Les plans et une image 3D de la maison sont d’abord élaborés. A partir de là, les différentes pièces constituant la maison sont alors construites en usine. Par la suite, ces différents modules sont livrés sur la parcelle bâtissable et assemblés pour former la maison tant attendue. Pour une maison de ce style et pour une surface de 140 mètres carré également, le prix est approximativement de 160 000 euros. C'est certes bien moins onéreux que la maison traditionnelle cependant, il faut avoir conscience que ce type de construction « à la chaine » n’offre que très peu de possibilités architecturales puisqu’il y a peu de potentiel technique pour la construction « usinée ». 

La maison à ossature bois

Passons à présent à la maison en ossature bois. La maison en ossature bois est un type de construction qui reste dans la même idée que la maison industrielle, c’est-à-dire qu’elle est également préfabriquée pièce par pièce mais en atelier cette fois. Les artisans travaillent chaque pièce en érigeant une trame régulière à faible espacement. Ensuite, les pièces sont alors également menées jusqu’au terrain où elles y sont assemblées en une semaine environ. Ces pièces peuvent même tout à fait être livrées déjà équipées de fenêtres et de parements rendant alors ce type de construction encore plus rapide qu’il l’est à la base. En effet, la maison en ossature bois, tout comme la maison préfabriquée d’ailleurs, se construisent très rapidement et n’ont besoin que de peu de main d’œuvre. Le prix d’une maison en ossature bois de 140 mètres carré est d’environ 200 000 euros. 

La maison écologique

C’est maintenant au tour de la maison écologique d’être mise à l’honneur. Ce type de construction est conçue dans l’idée de diminuer fortement les consommations en énergie de la bâtisse. Le but ? Protéger l’environnement mais également, faire d’importantes économies d'énergies et par conséquent, diminuer le coût des consommations. Il existe plusieurs sortes de maisons de type écologique à l’heure actuelle : citons, entre autre, la maison passive mais également la maison bioclimatique. Cette dernière a pour fondement d’utiliser le terrain et la nature, bref l'environnement général de la maison, afin de rendre la maison la moins énergivore possible. Par exemple, en plaçant les pièces de jour au sud.

Les maisons passives, elles, sont considérées comme telles, uniquement si elles remplissent différents critères légaux basés sur la consommation d'énergie. Les critères à remplir sont les suivants : la consommation d’énergie de la maison ne doit pas excéder 15 kWh par mètre carré et par an, son coefficient de surchauffe quant à lui ne peut dépasser les 5%, son taux de renouvellement d’air ne doit de ne pas dépasser 0,6 h-1 et les consommations de la maison doivent obligatoirement être inscrites dans son certificat. Une maison passive coûte en moyenne 15% plus cher qu’une maison de type traditionnel. 

La maison mixte

La maison mixte est également une option possible… La maison mixte est une association entre la maison traditionnelle et le principe de la maison écologique donnant ce qu’on appelle également une « maison traditionnelle basse énergie ». Pour être considérée comme basse énergie, la maison ne peut pas outrepasser une consommation de 30kWh par mètre carré et par an. Ce type de construction à l’avantage de ne pas avoir un prix beaucoup plus élevé que celui d’une maison traditionnelle tout en réduisant de 50 à 60% sa consommation !

Chez Maisons Compère, nos maisons traditionnelles basse énergie  sont d’ailleurs notre fierté.

Pourquoi avoir cette envie de construire des maisons traditionnelles basse énergie ?

D’une part, parce que nous estimons que la construction traditionnelle reste le type de construction offrant le plus d’avantages et d’autre part, car les valeurs écologiques nous tiennent particulièrement à cœur. En effet, des études récentes ont démontré que pas moins de 30% des émissions de gaz à effet de serre sont engendrées par les maisons d’habitation. Il est important de mettre l’accent sur ce type d’information car faire des choix écologiquement responsables est devenu une nécessité à l’heure actuelle. Mais ce que nous aimons le plus dans le fait de construire des maisons traditionnelles « basse énergie », c’est que ce type de construction offre la possibilité de s’offrir une habitation à très faible consommation tout en étant abordable. En effet, le prix de celle-ci est presque identique à celui d’une maison purement traditionnelle. 

Ce dernier paragraphe me permet de transiter sur le dernier choix important à faire qui aura un impact considérable sur le prix de la construction d’une maison, à savoir : Faut-il choisir une maison clé sur porte ou choisir d'engager plusieurs corps de métiers séparés ? Découvrez comment faire votre choix pour pouvoir gérer votre budget pour la construction de votre maison.
 
© 2018 Maisons Compère SA - Blog - Vie privée